Que faut-il savoir sur l’investissement locatif en 2016 ?

En cette nouvelle année 2016, il est temps de vous lancer dans un projet d’investissement locatif, car le contexte est plus favorable que jamais. Toutefois, pour bénéficier du meilleur rendement possible il faut respecter quelques règles et surtout suivre la tendance « verte »

Les règles d’or pour un investissement locatif : savoir bien acheter, où acheter et comment acheter

Depuis toujours, l’investissement locatif se présente comme la première option pour la constitution d’un patrimoine stable et valorisable. Et comme le suggère la tendance à la baisse actuelle du couple marché-crédit immobilier, 2016 s’annonce comme une année propice pour investir. Voici donc quelques conseils pour vous permettre de rentabiliser au mieux votre investissement en cette nouvelle année.investissement locatif 2016

Choisissez le bon emplacement : c’est le critère clé qui assure une occupation pérenne du logement, car il faut garder à l’esprit que le but de l’investissement est locatif. De ce fait préférer les logements près des services et commerces ou tout du moins bien desservis par les transports en commun. Les villes comme Nantes, Toulouse ou Rennes sont à privilégier.

Négociez les prix même si le marché immobilier accuse déjà une chute de -1,5 % en moyenne. Même chose pour le crédit immobilier, ne vous résolvez pas à taux proposé à 2,5 %, car cela n’a plus rien d’exceptionnel aujourd’hui. Faites le tour des banques pour trouver le meilleur taux d’emprunt.

Optez pour une fiscalité adéquate pour votre investissement locatif en souscrivant par exemple au programme lacanau comme sur ce site ou en achetant dans une résidence de tourisme ou de services.

Pensez à la SCPI (société civile de placement immobilier) surtout celle qui s’occupe de la gestion de locaux professionnels pour une rentabilité annuelle avoisinant les 5 %. De plus, cela nécessite moins d’apports financiers, car vous pouvez investir avec 10 000 € et racheter des parts progressivement au gré de vos finances.

La tendance 2016 c’est l’immobilier « vert »

Lutte contre le réchauffement climatique oblige, l’immobilier se met aussi au « vert ». Des règlementations énergétiques telles que la BBC, RT2012 et RT2020 ont même été établies pour limiter la consommation d’énergie des immeubles. La question de la performance énergétique est devenue un des principaux critères que recherchent actuellement les investisseurs et les locataires. Cela a conduit les propriétaires de bâtiments anciens à engager des travaux parfois coûteux pour éviter de tomber dans l’obsolescence énergétique et garder leur potentiel locatif. Cette forte demande impacte même sur le marché de l’immobilier, car on constate un écart de prix pouvant atteindre 25 % entre les logements obsolètes et les plus performants en terme d’énergie. Ce point devra donc aussi être pris en compte dans votre projet d’investissement locatif pour cette année 2016, car en dépendra la rentabilité à long terme de votre placement.

Photo de profil

Antoine Debergh, 26 ans #Entrepreneur