Tout risquer et lancer son projet

C’est un choix difficile que l’on a tous rencontré un jour .Tout risquer et lancer son projet pour faire ce que l’on aime ou rester dans sa routine… sa zone de confort. Mon choix a été fait et après quelques jours de réflexion et un billet d’avion, me voilà au Portugal !

Avez vous déjà pensé à tout risquer pour lancer votre projet ? 🙂

J’ai décidé il y a quelques mois de tout quitter pour aller m’installer au Portugal et me concentrer sur mon objectif principal : l’indépendance financière

ProjetTout plaquer n’est pas un choix facile mais il me paraissait important de partager avec vous ce choix ! Prenez des risques et lancez-vous dans ce qui vous tient à coeur !

Mais si vous le faite, mettez-vous à 100% dans le projet et impliquez-vous comme si votre vie en dépendait 😀 Si vous voulez faire les choses à moitié .. alors restez dans votre routine et évitez un maximum les risques puisque votre échec est au bout du chemin.

Si vous êtes motivez, analyser bien votre projet au départ et définissez vos objectifs (En
sachant que dans 6 mois ils auront complètement changé ! ).

Vous souhaitez voyager, devenir indépendant, créer votre entreprise, vous impliquer dans un projet humanitaire.. quel que soit le projet, s’il est important pour vous ne perdez plus de temps et mettez tout en oeuvre pour y arriver et enfin tout risquer et lancer son projet !

Mais bon … Ce n’est que mon avis bien sur ! 🙂


Retranscription de la vidéo 

Dans cet article j’avais envie de partager quelque chose avec vous en Direct du Portugal. C’est le fait de savoir tout risquer, d’être capable de prendre des risques, de tout lacher et de se metre à fond en un projet en risquant de tout perdre !

Voilà quelques mois je suis venu m’installer au Portugal notamment à Lisbonne pour différentes raisons. Déjà pour quitter le train-train quotidien et pour pouvoir me concentrer sur mon business en ligne mais aussi les projets immobiliers que j’ai depuis quelques mois. Je sais qu’au Portugal il y a énormément d’opportunités dans l’immobilier je voulais voir si je pouvais en profiter en venant m’installer ici.

De nombreux amis m’ont dit que que je suis fou de partir dans ce projet car j’aurais pu trouver un emploi mieux payés avec plus de sécurité en France plutôt que de prendre autant de risques.

Les salaires sont environ 2 fois plus important en France qu’au Portugal. Mais je voulais essayer la qualité de vie du Portugal profiter des prix moins cher et de l’été à Lisbonne quitte à tout risquer . Je voulais aussi rencontrer des personnes qui sont intéressés par l’entreprenariat et qui sont eux même investisseurs. Et pour moi il n’y a pas de meilleur endroit on se moment que la ville de Lisbonne. Cette ville est pour moi l’une des villes qui se développe le plus depuis ces dernières années en profitant du coup faible de l’emploi des problèmes rencontrés dans les pays arabes et de sa situation dans l’Europe qui permet d’avoir une sécurité et l’utilisation de l’euro.

Je ne sais pas encore si c’est pour plusieurs mois ou plusieurs années mais je pense qu’il faut être capable de prendre des risques si on sait vraiment ce qu’on veut. Si vous avez envie de vous lancer dans un projet et de tout quitter pour ça il ne faut pas hésiter à le faire mais il ne faut pas le faire dans la moindre mesure si vous n’êtes pas certain de ce que vous voulez si vous ne savez pas vous en êtes il faut mieux s’assurer une sécurité avant de prendre des risques trop important et décider de tout risquer dans cette aventure.

J’ai l’avantage d’avoir déjà un diplôme et de savoir que je n’aurai pas de mal à retrouver un emploi si je souhaite rentrer en France. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde si vous souhaitez arrêter vos études pour partir travailler mais vous devez être conscient de tout ce que cela implique derrière. Votre projet peut très bien échoué et il faut être conscient qu’une entreprise lorsque vous la créez, ce n’est pas ce qu’il y a de plus rentable au début. Vous n’aurez pas un gros salaire, il sera difficile de se payer au départ et bien souvent vous serez obligé d’avoir un emploi à côté pour pouvoir vivre.

À côté de mes projets je travaille encore 40 heures par semaine dans une entreprise sur Lisbonne mais ça ne m’empéche pas de passer beaucoup de temps sur mes différents projets, l’immobilier, mon blog mon site Internet et la création de différentes formations et outils sur l’immobilier.

La création de formation me prend beaucoup de temps et il faut en plus de cela assurer la mise à jour du blog. Gérer les clients et les différents prestataires qui m’assiste dans la gestion de mes projets.

Il faut garder en tête que vous allez travailler bien plus que si vous restez salarié avec un salaire beaucoup plus faible pour ensuite espérer inverser la tendance si le projet fonctionne bien. L’important est avant tout d’aimer ce que vous faites et d’avoir un vrai projet et une stratégie pour faire réussir ce projet. Si cela ne vous tient pas à cœur, si vous n’avez pas choisis un domaine ou il y a des opportunités ou si vous ne vous plongez pas à 200% dans votre business, vous ne pourrez pas y arriver. Pour cela je vous conseil de chercher en amont quel est le marché que vous souhaitez viser, comment toucher ce marcher, est-ce qu’il y a déjà une concurrence importante en place et que propose cette concurrence. Ensuite essayez de voir comment faire pour vous démarquer ! Vous pouvez viser une niche que la concurrence n’a pas encore ciblé pour ensuite vous développer autour de cette niche. C’est après avoir réfléchis à TOUT ces points que vous pourrez savoir si vous êtes prêt à vous lancer et à définir vous objectifs.

Bien sur les projets évoluent et dans 6 mois votre projet sera devenu quelque chose de totalement différent, que vous n’aviez pas anticipé. Il faudra s’adapter aux changements, aux imprévus et à certains aspects que vous n’aviez pas pris en compte le jours de la création de votre entreprise. Il y à toujours ce type de changements qui peut survenir, que ce soit dans une entreprise « classique » ou dans l’immobilier.

Des travaux qui n’étaient pas prévus, un problème que l’on ne pouvait pas anticipé et auquel il faut réagir rapidement et efficacement. C’est donc à vous de prendre ce facteur risque en compte en l’intégrant à l’avance dans votre projet (Appelons cela une marge de sécurité). Tous le monde aujourd’hui est capable de se lancer à partir du moment ou l’on c’est bien préparé à l’avance.

Tout risquer pour de nouvelles aventures ?

Si vous souhaitez simplement partir à l’étranger pour découvrir une nouvelle culture il n’y a rien de plus simple aujourd’hui avec internet. De nombreuses entreprises externalisent certaines tâches pour profiter du coût plus faible de certains pays (Comme le Portugal, l’Espagne ou les pays de l’est en Europe).

La condition primordiale pour pouvoir partir sera cependant de parler anglais ( Je ne parle pas un mot de portugais, mais mon entreprise n’utilisait que l’anglais comme langue de travail). J’ai déjà écrit plusieurs articles à ce sujet mais aujourd’hui l’anglais est primordial et si vous ne le parlez pas vous perdez un énorme avantage face à la concurrence. Il y a plusieurs décennies les personnes qui ne savaient pas lire et écrire étaient handicapé dans la vie de tous les jours.

Aujourd’hui ne pas parler Anglais à notre époque vous met dans le même type de situation puisque vous ne pouvez pas accéder à une source d’information infini ! Sachez que les Américains ont environs 5-10 ans d’avance sur la France dans beaucoup de domaines économique. Alors on peut considérer que savoir parler anglais et accéder aux sources américaines revient à savoir lire dans le futur ! De plus, si vous souhaitez développer votre entreprise à l’étranger il faudra être capable de comprendre la langue pour développer des partenariats et des accords avec d’autres entreprises.

Alors il est grand temps de vous y mettre et de tout risquer pour lancer votre projet 🙂 !

1 Commentaire

  1. 21 août 2016    

    Tout est beaucoup plus simple que ce que les gens pensent. Le meilleur moment pour passer à l’action est maintenant et le pire est demain. Je suis surpris par les gens qui semblent penser que profiter de sa vie après la retraite est plus important que d’en profiter maintenant.

Photo de profil

Antoine Debergh, 26 ans #Entrepreneur