Les Français se passionnent  pour l’immobilier. Posséder une maison a pendant longtemps été le symbole du rêve américain et un accès à la classe supérieure. Les grandes chaines l’ont vite compris puisqu’il ne se passe pas une journée sans que des millions de familles regardent les conseils de Stéphane Plaza, pour savoir comment acheter ou vendre la maison de nos rêves. 

C’est un marché extrêmement juteux de 250 milliards d’euros de crédit qui est fait chaque année par les banques pour se payer des biens qui représentent tout une vie de travail. Mais malgré cette passion commune, le nombre de propriétaires en France est un des plus bas d’Europe.( avec seulement 64 % des Français qui possèdent leur résidence principale) .

Il faut dire qu’investir toutes ses économies est un choix difficile à faire. Surtout quand on a affaire à des promoteurs peu scrupuleux qui peuvent détruire l’investissement d’une vie. 

Si vous voulez acquérir votre chez vous dans une économie qui change extrêmement vite, vous avez intérêt à comprendre comment ne pas vous tromper sur un achat qui représente les 25 prochaines années de votre vie. 

Alors dans une économie en pleine évolution structurelle, le choix d’acheter sa résidence principale est-il le plus apte à vous mettre en sécurité, où y a-t-il des alternatives ? 

Se loger est une obligation 

Avant de répondre à cette question nous nous accorderons tous sur un point. Nous somme tous obligé de nous loger ( Fond noir, « Se loger est une obligation » . 

Que ce soit pour notre vie intime ou l’éducation de nos enfants, le logement est l’élément central du quotidien. 

Si on analyse la pyramide de Maslow, qui permet de classer hiérarchiquement les besoins humains par ordre d’importance sur 5 niveaux, on voit que le logement fait partie des besoins de sécurité qui se trouve au deuxième niveau de la hiérarchie des besoins . C’est la base d’une vie saine et heureuse.

Pour un humain, les besoins primaires ou physiologiques, sont  la nourriture, le logement, la santé,…ils doivent précéder toute tentative de satisfaction des besoins de protection,  d’amour et d’estime de soi avec au sommet cette pyramide, les besoins spirituels.

Alors puisque le logement n’est pas un choix mais une obligation on peut se poser la question : 

Ma maison est-elle un investissement ?  

Faut-il acheter sa résidence principale et augmenter son capital immobilier ou décider de donner son argent à un propriétaire en lui louant son appartement ou sa maison.

À première vue, si je décide de louer, je fais le choix de « donner mon argent » tous les mois et de ne jamais le revoir. Alors qu’acheter me permettrait de faire grossir mon capital pendant 25 ans en prévision de la retraite et de mettre en sécurité ma famille. 

C’est également la réflexion que j’avais pendant de nombreuses années. C’est en découvrant le livre « père riche, père pauvre »  de Kiyosaki, ” un célèbre auteur américain que j’ai commencé à entrevoir une autre approche. 

Tu verras que les choses ne sont pas aussi simples qu’elles en ont l’air …
Ici, on essaie de déterminer s’il vaut mieux investir (Fond noir) dans son logement où le louer.  De nombreux professionnels de la gestion de ses finances nous disent que la résidence principale ne serait PAS un investissement.

 Alors peut ont considérer  ‘L’achat d’une résidence principale comme un investissement ? »

Reportons nous à l’analyse de Kiyosaki. .

Pour lui, faire un crédit pour acheter un actif est une « bonne dette » contrairement au fait de faire un crédit pour financer un passif, ce qui est une très « mauvaise dette ».

 il faut donc acheter des actifs qui prendront de la valeur dans le temps  avec de l’argent qui coûtera moins cher dans le futur grâce à l’inflation. 
Il faut donc déterminer si votre habitation est un actif ou un passif pour savoir s’il s’agit effectivement d’un investissement. 

Alors tout d’abord qu’est-ce qu’un actif et qu’est-ce qu’un passif. Ces deux termes sont les fondements d’une bonne éducation financière. Ce sont eux qui vont te permettre de comprendre le fonctionnement des investissements. 

Un actif, est un investissement qui rapporte de l’argent, que ce soit à court, moyen ou long terme. 

  • Un appartement mis en location.
  • L’écriture d’un livre qui va se vendre pendant des dizaines d’années
  • Une action à fort dividende.
  • Une assurance.
  • Une entreprise qui génère des bénéfices.

Un passif, est une dépense qui vous coûte de l’argent tous le mois sans retour financier.

  • Une télévision
  • Une voiture neuve
  • Une maison de vacances
  • Une résidence principale ?

Donc l’actif ramène du flux d’argent constant dans votre poche le passif enlève de l’argent de votre poche. Et même si vous avez fini de payer votre prêt, elle restera un actif car vous devez payer les frais de maintenance et les taxes .

Par contre, votre résidence pourrait devenir un investissement si vous décidez de la mettre dans la colonne des actifs en la mettant en location par exemple. 

Les désavantages de la Résidence Principale 

Mais, on ne peut pas mettre que l’argument financier dans la balance. Une habitation c’est avant tout un lieu de vie. Et il faut déterminer ses besoins pour faire le bon choix. 

Dans mon cas personnel j’ai passé plus de temps à l’étranger ces 5 dernières années qu’en France. 

Si j’avais décidé d’acheter ma résidence principale à chaque déménagement, j’aurais aujourd’hui des appartements à : 

  • Lille 
  • En Irlande 
  • En Espagne 
  • Au Portugal 
  • Au Vietnam 
  • En Indonésie 
  • À Marseille 
  • Et aujourd’hui dans le Var 

Bien entendu, ce choix n’aurait pas de sens et j’ai donc choisis de louer mes logements. 

C’est le premier avantage de la location, elle permet d’être « mobile » et de ne pas avoir à se préoccuper du temps   que l’on va rester dans la ville ou le pays. 

Les étudiants et les jeunes en général ont besoin de cette flexibilité puisque les changements d’école et la recherche d’un emploi demandent bien souvent de changer de lieu de vie. 

Pour amortir les frais de notaire et les frais liés au déménagement il faut en général prévoir de rester 7 à 8 ans dans le même bien pour que le choix de d’acheter son bien commence à se poser. 

Le stress financier

Bien souvent lorsqu’on décide d’acheter sa résidence principale on retrouve met dans une position de vulnérabilité. On s’endette sur 25 ans et on y met toutes nos économies. Cette position peut plonger dans un stress financier constant car : 

  • On a plus de fond de sécurité en épargne pour se protéger contre les imprévus. 
  • Le moindre souci, comme une toiture à refaire ou un vice caché, peut engendrer des dépenses imprévues de plusieurs milliers d’euros. Alors que lorsqu’on est locataire c’est le propriétaire qui aura à charge de veiller au bon état de votre habitation. 
  • Il y a également de nombreux éléments extérieurs qui peuvent survenir comme la crise mondiale des supprimes en 2008 qui eut des répercussions sur les ménages français ou des catastrophes naturelles comme des incendies ou tempêtes.

Mais n’allez pas croire que je cherche absolument à vous démontrer qu’acheter sa résidence principale est une très mauvaise idée…

Dans certains cas, ce choix peut être cohérent, voire nécessaire! 

Je veux que vous aider à aller plus loin dans l’analyse de cette question, car chercher à louer un bien sans aucune stratégie derrière reste bien souvent moins intéressant que de faire le choix d’acheter.  

On ne dépend de personne.

En achetant le plus tôt possible vous augmentez petit à petit votre capital immobilier. Vous ne dépendez de personne pour faire les travaux que vous souhaitez et si vous voulez décorer les murs avec des photos de votre chat, personne ne pourra vous en empêcher .

Aucun propriétaire ne pourra vous chasser de chez vous car il souhaite reprendre le bien pour y loger sa famille ou venir y vivre. 

L’affection.

Comme je le disais plus tôt dans cette vidéo, la maison est souvent le berceau de notre vie sociale. Ce n’est pas qu’un tas de briques empilées les une sur les autres. Elle représente les lieux de réunions, des souvenirs communs, un lien qui lie tout la famille. Ce sont nos racines et pas uniquement un capital immobilier. 

Les taux sont bas.

Au moment où je publis cette vidéo il n’a jamais été aussi facile d’obtenir des prêts immobiliers à des taux proches du zéro pour cent. La banque nous prête donc de l’argent presque gratuitement et il serait dommage de ne pas en profiter.

Faire une plus valu

Je suis tombé sur une analyse qui ferait pâlir n’importe quel investisseur aujourd’hui.

Les prix des logements en France à, en moyenne, étaient multipliés par 3000 depuis 1936.  Donc, si vos grands-parents avaient acheté un maison à 100.000 francs, soit 15245€ à cette date, elle vaudrait aujourd’hui 45.735.000€

Si vous achetez à un prix intéressant par rapport au prix du marché, dans une zone ou le prix au m2 risque de monter, vous pouvez espérer faire une bonne affaire. 

Mais cela reste théorique, personne ne sait à combien sera le prix de l’immobilier dans votre ville dans 25 ans. Vous pouvez mettre toutes les chances de votre côté mais cela ne restera qu’un pari sur le futur.

Alors c’est facile d’expliquer qu’acheter une RP n’est pas un investissement. Mais, si tu décides de louer ton logement dans 25 ans tu te retrouveras sans aucun capital. 
Tu vas donc devoir te créer une stratégie d’investissement corrélée avec ce choix de vie

(Voir la vidéo ci-dessous pour avoir accès à l’ensemble des conseils de cet article)