J’ai décidé de m’attaquer à un sujet difficile. Qui unit et sépare les Français comme rarement dans le passé.

Un thème sensible dont je n’ai pas pris la mesure au début.

Mais qui s’impose par son importance et sa durée dans le temps.

Je ne ferrais pas de politique mais ma propre analyse.

Oublions l’affectif et concentrons-nous sur les faits.

La France est un grand pays avec une population riche …

Si on la compare avec le reste du monde nous faisons partie des 10% les plus riches.

Nous mangeons à notre faim et avons un logement décent pour la majorité.

Les infrastructures y sont plus développé que dans la plupart des pays où j’ai vécu.

Au Vietnam j’ai rencontré des personnes qui vivaient avec moins de 300€ par mois…

Et qui travaillaient bien plus de 40h par semaine.

Et que dire des systèmes de santé qui y sont bien moins développé que chez nous.

Nous sommes riches, mais faut-il tout accepter ?

Une inégalité grandissante dans le pays a crée une cassure entre les riches et les pauvres.

Et les Français en ont marre de se laisser faire.

Nous sommes des râleurs, des contestataires c’est notre ADN.

L’histoire de France regorge de période où le peuple s’est soulevé pour réclamer ses droits.

Ce sont ces revendications qui ont construit notre société et qui en fait un grand pays.

Le problème est que l’un des 3 piliers de notre devise est menacé.

Liberté, Égalité, Fraternité …

Le sentiment d’inégalité est de plus en plus fort.

Le peuple Français est divisé en 3 groupes.

Un nouvel ordre s’est établi en France.

Et c’est encore une fois au profit des classes les plus aisées.

Les ultras riches…

Ils sont concentrés dans les beaux quartiers de paris.

Où le prix au mettre carré d’un appartement vaut une fortune.

C’est grâce à un prix de l’immobilier exorbitant qu’ils arrivent à vivre « entre eux ».

Puisque personne d’autre ne peut s’y payer un logement.

Les nouveaux serviteurs

Ils sont là pour satisfaire les besoins des ultras riches.

Chauffeurs de taxi, femmes de ménages, nounou, ouvriers etc.

Ils vivent dans une « cercle concentrique » autour des riches…

Et tout est fait pour les aider à rejoindre le centre-ville.

Création et amélioration des transports en commun avec le budget de l’État.

Les oubliés

Ils représentent plus de 50% de la population.

Vivent dans des petites villes ou à la campagne.

Ces zones où les services publics…

comme les trains, bus ou hôpitaux sont de plus en plus délaissés.

Nous sommes les pions d’un système bien rodé.

Pourtant il y a des solutions pour en sortir.

Les pouvoirs et l’argent sont concentrés dans les grandes villes.

Alors comment redistribuer les cartes de notre société.

Tu peux sortir avec ton gilet jaune et réclamer un peu plus d’égalité à Macron…

Ou trouver une solution où tu n’auras rien à demander à personne.

Un outil nous permet de casser ce sytème.

Tu peux redéfinir les règles du jeu et redonner vie aux petites villes.

La solution c’est de subventionner ta ville par tes propres moyens.

Par le biais de ton entreprise.

De créer un flux financier qui alimenterait ton business et en ferait profiter ta région.

Les frontières n’existent plus aujourd’hui et il n’a jamais été aussi facile de créer son business.

Internet te permet de trouver un client de ton bureau au fin fond de la campagne.

Plus besoin de travailler dans la finance en plein paris pour bien vivre…

Tu peux rénover une ferme pour créer un lieu exceptionnel où les gens de la ville viendraient se ressourcer.

Et communiquer sur ce projet avec une stratégie Instagram ou Facebook.

Tu peux vendre tes produits et services …

Et les envoyer à des clients partout en France et dans le monde.

C’est en agissant à notre niveau qu’on fera changer les choses.

Les gilets jaunes sont importants car ils permettent de garder un équilibre et d’éviter les abus.

Mais ce n’est pas suffisant.

J’ai choisi d’agir au niveau local et d’être l’acteur principal de mon changement.

En essayant de créer un impact positif sur ce qui m’entoure.

Voilà pourquoi je quitte Marseille dans quelques mois pour une nouvelle aventure.

Rejoindre un petit village du Var et participer à son développement.

Mais avant direction l’Asie pour se ressourcer !

Si tu souhaites devenir acteur de ton futur tu trouveras ici mes programmes de développement.

Si tout le monde agit localement on peut inverser la tendance actuelle.

À demain,

Antoine